actualité-1

pix 1501977018e235018 1

Culture / Côte d'Ivoire: Promotion du pagne traditionnel baoulé un Festival prévu dans le département de Tiébissou


Elle est parrainée par la ministre Raymonde Goudou Coffie et placée sous le patronage des ministres d’Etat Ahoussou Jeannot et Lambert Kouassi Konan.
Cliquez pour AgrandirCôte d'Ivoire: Promotion du pagne traditionnel baoulé un Festival prévu dans le département de TiébissouL’édition 2017 s’articule autour du thème «costume traditionnel Rechercher traditionnel et pouvoir en Afrique » et est placée sous la présidence du ministre de la Culture Bandaman Maurice.
A travers ce thème, les organisateurs veulent répondre aux préoccupations des participants, notamment le rapport entre le pouvoir moderne et traditionnel Rechercher traditionnel et le costume traditionnel.
La cérémonie de lancement du festival Tchin Dan a eu lieu ce jour au musée des costumes de Grand-Bassam.
Le Commissaire Général du Frstival a annoncé que c’est un grand moment de culture.
Selon lui, si chaque ivoirien portait le pagne Rechercher pagne au moins une fois par mois, nos traditions s’en trouveraient renforcées et nos artisans vivraient de leur art.
Avant lui, le maire avait indiqué que le Festival Rechercher Festival est un moment de célébration de la fraternité et de la cohésion et permet de montrer les richesses de la région de Tiébissou.
Le Directeur du musée des costumes avait déclaré que le chef en Afrique utilise de préférence son costume pour parler en public en exprimant sa joie, sa tristesse, sa puissance etc.
35 mille visiteurs en provenance d’Abidjan, de Bouaké , de Tiébissou Rechercher Tiébissou de Yamoussoukro, de Bondoukou et de Bouna sont attendus à cette édition qui sera marquée par des expositions ventes de pagnes et d’objets rentrant dans l’habillement traditionnel Rechercher traditionnel des chefs et des peuples.
A cela, il faut ajouter une exposition de la chaine de tissage du pagne Rechercher pagne baoulé, des visites de sites historiques et la découverte de pagnes ancestraux, des prestations de danses traditionnelles sénoufo, Abron, Gouro, guéré, baoulé, burkinabé, Lobi, des défilés en tenues d’apparat de chefs traditionnels baoulé, sénoufo, guéré, burkinabé.
Des prestations d’artistes sont également prévues avec l’organisation de trois (3) nuits de concerts géants avec les artistes, Arthur et Sahué, Sidonie la Tigresse et Nguess Bon Sens.
Le festival Tchin-Dan fait la promotion du pagne Rechercher pagne traditionnel en particulier le pagne Rechercher pagne baoulé dont les peuples Gbomi de Bomizambo et Kondeyaokro sont dépositaires et de la tenue traditionnelle.
Le festival vise à promouvoir l’artisanat du pagne Rechercher pagne et partant l’économie de tout le département Rechercher département de Tiébissou Rechercher Tiébissou et de la région de Yamoussoukro.
Il faut noter pour finir qu’en baoulé Rechercher baoulé « Tchin-Dan » signifie grand jour ou jour de fête.
A l’origine le Tchin-Dan était un jour de fête chez le peuple Gbomi et était mis à profit certes pour festoyer, mais pour que les familles étalent leurs richesses, et que le chef de la tribu étale sa sagesse et son art oratoire au cours d’un grand procès.
Le Gbomi était le tribunal traditionnel Rechercher traditionnel pour les litiges entre Aetou et Nanfoué.

Par J.T

  GRAND MEDIAS COMMUNICATION EVENEMENTIELLE SARL   |   TOUS NOS SERVICES EN 1CLIC

Grand Médias Publicité

 

Grand Médias Events

 

Grand Médias Accueil

 

Grand Médias TV

 

Grand Médias Fm

 

Grand Médias Production

 

Grand Médias Magazine

grandmedias.com